Professeurs


 

Peng, Changhui

Axe:

 Écologie

Activités de recherche:

 Chaire de recherche du Canada en modélisation

 environnemental

Bureau:

 PK-2630

Tél.:

 987-3000 (1056)

Adresse électronique:

 peng.changhui@uqam.ca

 

Autre lien:

 http://www.chaires.gc.ca;

 http://www.crc.uqam.ca/


 

Le Dr Peng est titulaire d’un B.Sc. en sylviculture (1985) de l’Université Forestière Central-Sud, Chine et d’un Ph.D. en écologie (1994) de l’Université Aix-Marseille III, France.  A la suite d’un stage en tant que boursier postdoctoral du CRSNG à l’Université Alberta et Service canadien des forêts (1995-1997), il devint  un rechercheur à Ontario Forest Research Institute (1998-2001), puis joint South Dakota School of Mines & Technology, où il travaille comme associate professor (2001-2003). Il est, depuis septembre 2003,  titulaire de la Chair de Recherche du Canada en modélisation environnemental et professeur libré à l’institut des sciences de l’environnement (ISE)  (http:// www.ise.uqam.ca/introf.htm). Il fait partie du Group de Recherche en Ècologie Forestière  Interuniversitaire (GREFi)  (www.unites.uqam.ca/gref/), Global Environment and Climate Change Centre (GEC3) à McGill University (http://www.mcgill.ca/ccgcr/about) et Chinese Ecologists Overseas (http://www.sino-eco.org/index.html)

ENSEIGNEMENT:

BIO8071 Séminaires de Recherche      PLAN DE COURS   Lecture01   Lecture02    Lecture03

 

RECHERCHES

Environ dix pour cent des forêts et un quart des forêts boréales du monde se trouvent au Canada. À cause de la longévité de leurs arbres et de la portée des changements climatiques prévus, les forêts boréales sont particulièrement vulnérables à ces changements. Par ailleurs, on estime que les changements climatiques et les perturbations des écosystèmes auront des répercussions importantes sur la production forestière et l’approvisionnement en bois au Canada. Dans l’éventualité où la concentration de dioxyde dans l’air double, il y aura de nombreux impacts, de plusieurs natures, sur les forêts – causés directement et indirectement par les perturbations des écosystèmes, comme les feux de forêt.

Il est impératif d’approfondir nos connaissances scientifiques des impacts causés par les changements climatiques. Il a pour objectif de calibrer et de tester des modèles de mesures sur le terrain, de tours de flux, d’inventaires forestiers et de données de téléobservation. Il fera aussi appel à ces modèles pour étudier l’impact potentiel de futurs changements climatiques et de perturbations des écosystèmes des forêts boréales, au niveau régional. Même si son projet porte principalement sur les écosystèmes boréals de l’Est du Canada, les résultats s’appliqueront à l’ensemble des forêts de la planète.

L’un de mes objectifs principaux consiste à développer des modèles de pointe de simulation par ordinateur et à les utiliser pour évaluer l’impact à long terme des changements climatiques sur les écosystèmes des forêts boréales, par rapport aux échanges de carbone et d’eau et au bilan carbonique.

J’ai six objectifs particuliers, dont l’étude de tendances régionales relatives aux attributs clés des écosystèmes, le développement de modèles régionaux de croissance et de rendement forestier pour les principales espèces d’arbres des forêts boréales du Canada, ainsi que la mise au point d’un modèle de développement forestier pour contrer les changements climatiques et les perturbations de l’environnement. Je  développera aussi un modèle d’évaluation des conséquences des feux de forêt et de phénomènes semblables sur les forêts boréales de l’Est du Canada et  mettra au point un outil d’aide à la décision pour évaluer la viabilité des écosystèmes dans le contexte des changements environnementaux.

 

PUBLICATIONS RÉCENTES

Changhui Peng, Hua Ouyang, Qiong Gao, Yuan Jiang, Feng Zhang, Jun Li and Qiang Yu. (2007) Building a “Green” Railway in China, Science, Vol 316.(PDF)

Haibin Wu, Joel Guiot, Simon Brewer, Zhengtang Guo, and Changhui Peng. (2007)  Dominant factors controlling glacial and interglacial variations in the treeline elevation in tropical Africa. PNAS, doi:10.1073/pnas.0610109104 (PDF)

Zhou, X.L., Peng, C.H. and Q.L. Dang. (2004). Assessing the generality and accuracy of the TRIPLEX model using in situ data of boreal forests in central Canada. Environmental Modelling & Software, 19: 35-46. (PDF)

 

Wu, H. B, Guo Z T, Peng C H. (2003). Land use induced changes of organic carbon storage in soils of China. Global Change Biology, 9: 305-315. (PDF)

 

Peng, C.H., J. Liu, Q. Dang, Apps, and X. Zhou (2002). Developing carbon-based ecological indicators to monitor sustainability of Ontario’s forest. Ecological Indicators, 1: 235-246.(PDF)

 

Peng, C.H., J.X. Liu, Q.L. Dang, M.J. Apps and H. Jiang (2002). TRIPLEX: A generic hybrid model for predicting forest growth and carbon and nitrogen dynamics. Ecological Modellling, 153, 109-130.(PDF)

 

Fang, J.Y., A.P. Chen, C.H., Peng, S.Q. Zhao and L. Ci. (2001). Changes in forest biomass carbon storage in China between 1949 and 1998. Science, 292: 2320-2322.(PDF)

 

Peng, C.H. (2000). From static biogeographical model to dynamic global vegetation model: a global perspective on modelling vegetation dynamics. Ecological Modelling, 135: 33-54. (PDF)

 

Peng,C.H. (2000). Understanding the role of forest simulation models in sustainable forest management, Environmental Impact Assessment Review, 20: 481-50. (PDF)

 

Peng, C.H. (2000). Growth and yield models for uneven-aged stands: past, present, and future, Forest Ecology and Management. 132: 259-279. (PDF)

 

 

MOTS CLÉS

 

Modélisation, changement climatique, cycle du carbone, écologie forestière, écosystème forestier, aménagement durable

 


Retour à la liste des professeurs